Revue de Presse
Accueil
Le Restaurant
Nous localiser
Contact
Revue de Presse
cadres

 

 REVUE DE PRESSE

( extrait du journal sud-ouest du 03/09/2006)

LA CARTE DE LA DIVERSITE                  par J. Ballarin

A Sarlat(24), Gérard et Maryline Lasserre redonnent vie à la Maison de l'octroi en sortant des seuls chemins de la gastronomie régionale.

 

Les restaurants sont légion à Sarlat; les cartes ont tendance à se ressembler, l'omelette aux girolles et aux cèpes et les pommes sarladaises font florès. Pur sarladais, Gérard Lasserre, qui a fait avec sa femme Maryline la réputation de la Meynardie, à Paulin a eu l'excellente idée d'ouvrir un bistro dans la sous-préfecture périgourdine en de démarquant de l'offre en vogue.Premier signe distinctif, le lieu, à l'entrée de la ville, la Maison de l'octroi, où était acquittée autrefois la taxe locale perçue par la commune sur les marchandises et denrées destinées à la consommation locale. Une bâtisse construite en 1830 par le commandant maratuel- une rue de la ville porte son nom. Réhabliltée, cette maison de pierre a de l'allure et offre une belle terrasse.

La mémoire commune

Les amateurs de gastronomie périgourdine trouveront leur bonheur à la Meynardie, à Paulin (2), un village de 280 âmes près de Salignac, à une quinzaine de kilomètres de Sarlat.Le premier restaurant des Lasserre.La micro-carte, une innovation astucieuse, concentre les plats inséparables de la mémoire commune et indémodables: la brouillade d'oeufs aux brisures de truffes, les escalopes de foie de canard poêlées au jus de truffes,(...).

Les deux menus carte( 25 et 43 euros), très terroir, déclinent le foie gras en chaud et froid.

 

(1) Le Bistro de l'Octroi, 111 av.de Selve   24200 Sarlat. tel: 05.53.30.83.40

(2) Restaurant la Meynardie,24590 Paulin.       Tel : 05.53.28.85.98.

La race limousine

Second trait distinctif, la viande, la race limousine, a le beau rôle- les appétits sportifs ne s'en plaindront pas. Le faux-filet ( 300 grs, 20 euros), le tartare (14 euros) et la côte de boeuf pour 2 ( 42 euros) sont les valeurs fortes.Cela change du magret et du confit.Les intégristes du régime diététique ont tout faux: saisis à point et sur le vif, les mangeurs de viande donnent tous l'impression d'être en bonne forme.Pour autant, le Bistro de l'Octroi ne tourne pas le dos aux spécialités régionales.(....)

Gérard Lasserre, en tous cas est satisfait: le bistro, ouvert à l'année, a trouvé son public dès le premier hiver et son emplacement, excentré par rapport à la ville historique qui grouille de monde l'été, ne semble pas être un handicap à en juger par la fréquentation actuelle.

 

 


© 2006 sarlat-le bistro de l'octroi